Johanna Sebrien

Photo_30759Née en 1982, Johanna Sebrien vit et travaille à Paris.arton364-250x343

En 2004, elle part faire un stage à la Fondation Anne Frank d’Amsterdam et rédige un mémoire de sciences politiques sur le procès Papon. En 2005, elle publie une lettre ouverte dans un ouvrage collectif sur l’héritage de la déportation (« Ce qu’il reste de nous », Editions Michel Lafon).

En collaboration avec Jean-Baptiste Bertholom, elle signe Crimes de papier (éditions Actes Sud- L’An 2) son premier roman graphique.

Parallèlement à son travail d’écriture, elle est pianiste et auteur-compositeur.

(Sources: site éditions de L’An 2 , site bedetheque.com)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s